Racisme et applications de rencontres

L’application de rencontres Once supprime les préférences d’ethnicité des profils de ses utilisateurs.

Paris, le 23 juin 2020 – L’univers de la rencontre est un miroir de notre société, il reflète aussi ses inégalités, ses biais, et parfois même les amplifie.

Le mouvement Black Lives Matter, en dénonçant les inégalités systémiques et discriminations subies par la communauté noire, accélère les réflexions sur le racisme enraciné dans nos sociétés et invite chacun à un auto-diagnostic.

Dans ce contexte l’application Once a décidé de supprimer les préférences d’ethnicité qui apparaissent sur les profils et préférences des utilisateurs. Jusqu’alors environ 25% des utilisateurs de l’application indiquaient sur leur profil leur ethnicité, et 9% mentionnaient une préférence de rencontre liée à l’ethnicité. La suppression de ces critères, qui sont monnaie courante dans le dating et proposée sur la quasi-totalité des acteurs du marché, entend éviter d’éventuelles discriminations par le biais des préférences. A partir d’aujourd’hui, les paramètres liés à l’ethnicité disparaîtront des profils et préférences des utilisateurs.

Une décision qui arrive dans la continuité des actions menées par l’application “slow dating” ces derniers mois visant à réduire les barrières, dénoncer les comportements abusifs et rendre la rencontre amoureuse en ligne plus sereine. Once a ainsi limité les « dick pics » non consenties envoyées sur le chat de l’application grâce à un filtre “chatons”.

« Nous soutenons une utilisation bienveillante de la technologie pour faire des rencontres amoureuses et ce type de fonctionnalité a pu contribuer à alimenter le racisme ordinaire qui aujourd’hui est porté sur le devant de la scène. Il nous a semblé naturel de contribuer à notre échelle par cette première étape en supprimant cette fonctionnalité. » commente Clémentine Lalande – directrice de Once

Ainsi de nombreuses applications de rencontres dont OkCupid ou encore Hinge disposent d’un filtre permettent d’indiquer son ethnicité et ses préférences ethniques afin de filtrer les profils proposés. Sur Hinge les utilisateurs peuvent choisir une ethnie spécifique et la considérer comme un critère indispensable pour valider un match, sauf si les membres choisissent l’option «Ouvert à tous» à trouver dans les paramètres de l’application.

Régulièrement dénoncé pour la propagation de contenus racistes par ses utilisateurs l’application de rencontres Grindr a annoncé avoir supprimé l’option permettant de filtrer par ethnicité les profils. Un premier pas, quand les autres acteurs du secteur restent encore frileux. Mis à part des annonces de dons au profit d’associations luttant contre ces injustices il y a encore à ce jour peu d’actions concrètes de la part des applications.

« D’autres étapes sont nécessaires, et ce dans toute l’industrie. Notamment sur la détection de contenus, messages ou descriptions de profils à tendance raciste, qui sont légions sur certaines apps, ou encore sur les algorithmes qui déterminent les rencontres sur les applications » commente Clémentine Lalande – directrice de Once.

A PROPOS DE ONCE

Lancé en octobre 2015, Once est l’inventeur du slow-dating. Parce qu’il faut réunir les bonnes conditions pour faire naître de belles histoires, Once propose 1 match par jour seulement à ses utilisateurs, et donne rendez-vous à ses utilisateurs chaque jour à 12h pour découvrir qui a été spécialement choisi pour eux aujourd’hui. À ce jour l’application compte près de 3 millions d’utilisateurs en France et un peu plus de 9 millions dans le monde. Once est disponible gratuitement sur Google Play et App Store https://getonce.com

CONTACT PRESSE . Aglaé . aglae@petillantedecom.com . 06 42 11 29 04

A lire aussi

Once lance son premier spot TV ! Coulisses

Moins, c'est mieux

Alerte ! Mal se tenir à table, ça fait fuir !

À l’aube d’un premier rencard, vous vous posez un milliard de questions concernant votre tenue,...