On vous explique pourquoi un seul match par jour

Que vous soyez déjà sur Once ou envisagiez de vous inscrire, une question vous taraude : pourquoi me propose-t-on un prétendant (seulement) par jour ? Parce qu’à ce rythme-là, vous craignez de finir solo… Détrompez-vous : Once a ses raisons que la raison valide. Explications.

Nous vivons dans un monde où l’amour se compare aisément à un burger : tu as faim, tu te connectes, tu choisis, t’es livré, tu manges et ciao. Autrement dit, on consomme les relations amoureuses. Un fait notamment rendu possible grâce au choix qui s’offre à nous sur les applications de rencontres : pourquoi persévérer avec quelqu’un alors qu’on peut (éventuellement) trouver mieux demain ? Chez Once, on sait que le slow dating est au cœur des plus jolies histoires. Et c’est pour ça que tous les jours à midi un seul prétendant - minutieusement choisi pour vous - est pusché sur votre compte.

Avec un seul prétendant par jour, on garde un pied dans la vraie vie

Sur Once, on ne se connecte pas dès le réveil pour découvrir si oui ou non un bellâtre ne serait pas entré dans notre périmètre à quatre heures du matin. Et on ne s’endort pas en swipant à tout-va. Si les applis de rencontres sont réputées pour rendre accro, on développe une relation bien plus sereine avec Once. Ce n’est pas parce qu’on est pressé de rencontrer l’amour que l’on doit faire dans la précipitation et devenir dépendant de son smartphone.

Avec un seul prétendant par jour, on frissonne

Enfant, quand nos parents nous conduisaient au restaurant le samedi soir, c’était la fête. En grandissant, il faut dire que l’on dîne régulièrement à l’extérieur. Quel rapport avec Once ? Quand la quantité prime sur la qualité, la notion de plaisir se fait la malle. Avoir rendez-vous tous les jours à midi, c’est bien plus agréable que de faire défiler seize mille profils en une heure. L’attente nous colle toujours des papillons dans le ventre : me plaira, me plaira pas ? Et surtout, ça nous accorde le droit (et le temps) de rêver. Une activité un peu trop délaissée dans le monde du dating 2.0.

Avec un seul prétendant par jour, on ne fuit plus pour un rien

On le sait : quand il pleut des prétendants, on est tellement débordé qu’on les juge en deux secondes trente. Trop de gel dans les cheveux ? Next. Trop de fautes d’orthographe ? Next. Fan d’Etienne Daho ? Double next. C’est dommage, parce que le gel dans les cheveux, les fautes d’orthographe et Etienne Daho ne méritent pas tant de haine. Lorsqu’on fait face à un prétendant par jour, on apprend à passer au-delà des quelques petits détails qu’on estime rédhibitoires en se disant que quand même, ça vaut le coup de creuser. Et on creuse. Et c’est chouette.

Avec un seul prétendant par jour, on ne confond plus Robert et Fernand

Qui n’a jamais été obligé de scroller une conversation afin de se rafraîchir la mémoire ? Parce qu’à force de discussions, on ne sait plus quel prétendant fait du tennis, non plus lequel est chaud pour tester l’espace naturiste du bois de Vincennes (on ne vaudrait pas accepter le mauvais rendez-vous). Avec Once, on ne se disperse pas, on sait qui est qui. On est même à deux doigts de connaître par cœur chaque mot échangé. On est tout simplement en train de créer des souvenirs.

A lire aussi

Apprivoiser son stress avant le premier rencard

Un premier rendez-vous, ça génère un peu de stress... Ajoutons à ça le facteur «...

7 mensonges pas bien méchants qu’on fait tous online

Exemples des omissions les plus fréquentes