Et si avant de séduire, je commençais par me séduire ?

« Je demande souvent aux célibataires : et si vous vous croisiez dans la rue, vous vous arboreriez ? La réponse est généralement non. Or, pour faire envie, on doit d’abord se faire envie à soi », introduit Nathalie Lefèvre, directrice d’antenne de Radio Médecine Douce et auteur de C’est décidé, je m’épouse ! (éd. Larousse). Alors bon, posons les choses : et si on commençait par s’aimer soi ? Etre riche de soi ? De son monde intérieur ? Difficile, vous allez répondre (et on est bien d’accord). Pourtant il existe une recette (pas magique, mais pas loin) : se séduire. C’est bien ce que l’on fait quand on veut plaire à quelqu’un. Reste à le faire pour soi. Plan d’attaque pour se draguer !

Je me donne rendez-vous

Quand quelqu’un nous plaît, on ne pense qu’à une chose : un tête à tête agréable. C’est donc simple : commençons par ça, par nous fixer des rendez-vous. Emploi du temps surchargé ? On ouvre son agenda et on note que jeudi, ça se passe entre nous et nous. « Quand on est avec soi-même, on apprend à se connaître. Cependant, on n’est pas obligé de passer une journée à se regarder dans le blanc des yeux, au contact de soi. On peut se faire un ciné, prendre un petit-déjeuner en terrasse, écrire… », conseille la spécialiste. On opte pour des activités courtes, qui ne sont pas forcément en lien avec le développement personnel (comme méditer, faire du yoga…). Ce qui compte, c’est de s’accorder du temps. C’est ainsi que l’on apprend à s’accepter et à se sentir unique, avec ses qualités et ses imperfections.

Je me surprends

Séduire, c’est aussi surprendre son partenaire et lui montrer qu’à nos côtés, la routine n’existe pas. On s’affiche plein de vie et plein de bonnes idées (et que je passe te prendre pour un ciné, et que je t’envoie une chanson à minuit, et que je te propose de partir en week-end sur un coup de tête…). Comment faire de soi à soi ? « C’est en se lançant des petits défis que l’on se regarde différemment, tout simplement parce que l’on réalise qu’on est capable (de faire du surf, de dîner seul, de passer son brevet des premiers secours…). Quitter sa zone de confort et faire preuve d’audace ravivent la flamme qui est en nous », note l’experte, qui nous incite à trouver les biais par lesquels nous pouvons nous surprendre. Clairement, que peut-on faire dès demain qui change de l’ordinaire ? Apprenons à faire dans la spontanéité, comme on le ferait avec notre target.

J’écoute mes besoins

Lorsque l’on rencontre quelqu’un, on a tendance à « se plier ». Ce n’est pas bien méchant et pas bien grave, ça fait partie du processus de séduction : on écoute les besoins de l’autre, ses désirs, et on plonge dans son monde. Et si on faisait pareil avec soi-même ? Généralement, on se fait passer en second plan, on dit « oui » quand on pense « non », que ce soit au boulot, en amitié, en amour, en famille. A partir de maintenant, on se la joue bienveillant avec soi-même : « On décide de ce que la vie nous donne et on se donne l’autorisation de choisir », insiste Nathalie Lefebvre. Ce qu’on y gagne ? Le respect de soi-même. Ou comment, finalement, on vivra ensuite des relations de qualité. « On aura compris que l’on peut prétendre à un certain niveau de relation, vers une connexion spirituelle et sexuelle », ajoute l’experte.

Je prends soin de moi

On bichonne toujours notre prétendant. Parce que oui, on est tendre et attentif. Il a mal au dos ? On lui recommande d’aller se faire masser, à moins qu’on ne lui propose de s’en charger. Faisons pareil avec nous-même et ne nous négligeons pas ! On prend donc soin de soi, de ce que l’on mange, de son sommeil, de ses nerfs. Bien entendu, il y a des jours où notre hygiène de vie laisse à désirer, parce que l’on préfère profiter d’une grosse soirée (coucou les cernes). « Je recommande à chacun d’avancer avec ce juste milieu, de s’amuser de ses contradictions », rassure Nathalie Lefebvre. L’essentiel étant d’être sympa avec soi-même, pas exigent. Si bien que soigner son corps est une chose, mais que se faire du bien à l’esprit en est une autre : on peut s’offrir des cadeaux et multiplier les petits gestes d’amour. « Ça nourrit et construit l’état d’amour », précise l’experte. Un état d’amour que l’on finira par partager avec quelqu’un. Love.

A lire aussi

Vous avez évalué votre expérience Once

Analyse des habitudes de dating des français

Première nuit ratée

Pourquoi se laisser une deuxième chance ?