L’orthographe, gros critère en matière de rencontre amoureuse

Sur le podium des tue-l’amour, les fautes d’orthographes remportent la médaille d’or. C’est ce que conclut une enquête réalisée par nos soins.

writing

Nous avons demandé aux utilisateurs Once pour quelles raisons ils étaient susceptibles de ne pas donner suite à une rencontre 2.0. En tête : les fautes d’orthographe. Si un « Salut sa va » pique les yeux, bien d’autres dérapages orthographiques filent la nausée (« je suit d’accord » ou encore « j’aimerais passé une soiré avec toi »). En résulte qu’un utilisateur sur trois (35,5%) déclare avoir mis fin à une conversation avec leur interlocuteur quand celui-ci commet des erreurs de grammaire ou des fautes d’orthographe graves.

singe savant

Les réponses monosyllabiques sont également à éviter : 33,3% des millenials les considèrent comme très agaçantes lorsque l’on cherche à en apprendre plus sur quelqu’un. On parle ici d’un « ok », d’un oui ou un non, mots qui n’ouvrent pas la conversation. Mais pourquoi ce genre de comportement est-il à ce point rédhibitoire ? Parce que lorsqu’on discute en ligne, nous n’avons que « ça ». On ne sait rien de l’autre, de son attitude, de son univers, alors on s’accroche à son vocabulaire, ses phrases et son orthographe, seules informations en notre possession pour en savoir plus sur notre prétendant. Bref, en somme, ce que nous écrivons et la façon dont nous l’écrivons est une carte de visite ou une carte d’identité. Voilà pourquoi il est important d’être un minimum vigilent.

Si faire des fautes est plus fort que vous, comment séduire ? Nos réponses ici.

A lire aussi

Il a coupé court à la conversation, mais pourquoi ?

Certains faux pas sont à éviter lorsqu’on essaie de faire connaissance par écrit.

Ce qu’il ne faut surtout pas porter à un rencard

Une étude réalisée par un site de rencontres américain nous dévoile le pire des fashion...