Comment friendzoner un mec ?

Deux rendez-vous plus loin, ça ne fait pas de doute, cet homme n’est pas celui de notre vie. Néanmoins, il a des airs de très bon copain. Comment rester amis alors même qu’on n’est pas encore amis ? En le friendzonant pardi ! Conseils.

Une double tape sur l’épaule

Interdiction d’avoir des contacts physiques parce que trop de caresses sur le bras, c’est louche. Le seul geste autorisé n’est autre que la double tape sur l’épaule ou le bras, celle qui dit « ça va aller » ou « merci hein ». Après ça, on dit qu’on doit rentrer (peu importe ce qu’on est en train de faire) et on se contente d’un « A bientôt » en réitérant la double tape.

Parler d’amour

Le meilleur moyen de friendzoner un homme, c’est de lui montrer que notre cœur est déjà pris. Et en la matière, on a le choix : on pense encore à notre ex, on est en bave sur un garçon du boulot ou bien en total craquage sur un homme avec qui on couche. On n’hésite pas à parler de nos papillons dans le ventre et de nos parties de jambes en l’air.

Faire pipi la porte ouverte

La friendzone passe aussi par une attitude peu glamour. Ce n’est pas que faire pipi la porte ouverte manque de charme, surtout que ça arrive après des années de relation alors qu’on s’était promis de ne jamais se laisser aller. Mais là, puisqu’on veut être son amie et envoyer des signaux aussi bruyants que notre jet d’urine après une après-midi de thé vert, on ne se prive pas de laisser la porte entrouverte. Voilà, comme ça.

Se marrer avec ses potes

Il veut absolument nous présenter ses amis, après tout c’est normal, il se projette avec nous, à moins qu’il ait envie qu’on intègre sa bande. Dans le doute, on saute de joie et sur l’occasion pour rire très fort avec ses fidèles. C’est fou comme ils sont charmants, c’est fou comme on est conquise, c’est fou comme on est pressée de les revoir, surtout Jean-Etienne.

Le brancher avec une copine

Autre solution si on n’a pas la chance de rencontrer ses copains à lui : lui présenter une copine à nous. On n’est même pas obligée d’organiser un verre. On peut simplement évoquer l’idée et jeter des phrases comme : « elle et toi, ça collerait ». Avec ça, il va comprendre que bon, son célibat prendra bientôt fin mais pas avec nous.

Le comparer à notre frère

Notre frère, on l’adore. Alors forcément, dire à notre prétendant en passe d’être friendzoné qu’il est « comme notre frère » est une déclaration pour le moins efficace. Si on n’a pas de frère, ça ne change rien, ça peut même renforcer le propos puisque soudainement, il est le frère qu’on aurait adoré avoir. Excellent.

Lui poser la question fatale

On peut le questionner sur son avenir sentimental : tu veux te marier toi ? Tu veux des enfants ? Avant de répondre que c’est fou, nous on veut tout ça, prononcer nos vœux et fonder une famille, et qu’on le verrait bien être le parrain de nos petits ou le témoin de notre mariage. Et que même si nos projections sont légèrement prématurées parce qu’on se connait à peine, on a l’intuition que nous deux, c’est une histoire d’amitié à vie. Champagne ?

A lire aussi

24h pour plaire

Comment taper dans l'oeil de son match du jour et les faux pas à éviter...

Il repousse sans cesse le RDV ? Vous êtes victime de serendipidating

Ce nouveau terme reflète un comportement amoureux 2.0 très répandu