24h pour plaire

Comment taper dans l’œil de celle ou celui qui vous a retourné la pupille ? Les faux pas à éviter histoire de rester dans la course.

Vous le savez : sur Once, vous recevez le profil d’un utilisateur tous les jours à miid. Il vous plait ? Vous likez. Et là, surprise, c’est le match (et bon signe). Seulement, vous craignez que le prochain push que recevra votre prétendant vous relègue au dernier rang de son petit cœur. Comment le séduire en 24h ? Ou plutôt, comment ne pas se planter ?

Faux pas n°1 : on va chez moi ?

Once est une appli de slow dating. Ici, on prend le temps de se connaître. Alors oui, vous avez le sentiment de devoir tout donner en quelques heures histoire d’attirer l’attention de ce beau garçon, mais inutile de foncer tête baissée et de proposer ni une ni deux un rencard sur votre canapé (et le lit si affinités). S’il y a bien quelque chose qui refroidit, c’est l’urgence. L’urgence de se rencontrer (en vrai), de se caser, de coucher. Chaque chose en son temps.

Faux pas n°2 : ne parler que de soi

Et donc, tu ne sais pas, hier soir, j’ai mangé des lasagnes, été chez le gynéco et réservé un billet d’avion pour Madrid (super). C’est chouette et toujours important de présenter qui nous sommes avec spontanéité et transparence, mais la mauvaise idée serait de ne parler que de soi sans questionner l’autre, parce qu’on est soucieux de se « vendre ». Le meilleur moyen de créer un lien et de stimuler l’intérêt de notre prétendant reste de l’interroger et de lui montrer combien on a envie de le découvrir.

Faux pas n°3 : le pessimisme amoureux

On a le droit de broyer du noir et de douter de son avenir amoureux. On a le droit de baisser les bras quand nos échecs relationnels se multiplient. Mais lorsqu’on aborde quelqu’un en ligne, dépeindre l’amour comme une cata parce que notre ex était un pervers narcissique (ou peut-être juste un imbécile), c’est se tirer une balle dans le pied. On évite donc de revenir sur son passé amoureux pas jojo et de raconter combien on a du mal à y croire mais aimerait y croire. Commençons plutôt par y croire.

Faux pas n°4 : mentir sur ses intentions

Ce n’est pas que le mensonge se respire à dix bornes (ou cent, si votre prétendant habite à Dijon), mais raconter qu’on a envie d’un plan d’un soir pour ne pas dévoiler son côté fleur bleue - ou à l’inverse, se la jouer fleur bleue pour dissimuler son envie de relation légère - n’avance à rien. D’abord parce que l’on mène l’autre en bateau (coucou le respect), ensuite parce que l’essentiel reste d’être fidèle à soi et ses attentes. Autant se présenter tel que l’on est. Car ensuite, vient le rendez-vous IRL…

Faux pas n°5 : se la jouer stratège

On est toujours tenté d’appliquer la règle des trois jours (et si je disparaissais, histoire de me faire désirer ?). Pourquoi pas. Le célèbre « fuis moi je te suis, suis-moi je te fuis » a déjà fait ses preuves. Mais finalement, pourquoi élaborer des tas de stratégies pour séduire ? Aujourd’hui, la tendance est au breezing, que l’on peut traduire par « laisser couler » ou « laisser faire ». On ne calcule pas, on ne réfléchit pas, on agit selon soi, ses désirs, ses envies. Vous avez envie de discuter avec ce garçon plutôt que de faire dans le mystère et le silence ? Chattez, vivez !

A lire aussi

Pas cool : il est toujours inscrit sur Once

Que faire quand on découvre que notre prétendant est toujours inscrit sur Once ? Trois...

La loi de l’attraction pour trouver l’amour, comment ça marche ?

Et si pour rencontrer l’amour, le vrai, le durable, bref celui qu’on attend, il suffisait...